Brevetabilité des gènes

Brevetabilité des gènes : les Etats-Unis réouvrent le dossier

(extraits choisis de l'article de Yaroslav Pigenet sur Vivagora)

 

« Plusieurs universités américaines et d’association de défense des libertés civiles viennent de porter une plainte en justice pour contester la constitutionnalité des brevets sur les gènes.(…)

Il est vrai que Myriad Genetics – qui facture 3000 dollars tout séquençage des gènes BRCA au nom de ses brevets - s’ est efforcé jusqu’ici de faire interdire l’utilisation des séquences qu’il « détient » par plusieurs laboratoires publics travaillant sur le cancer du sein. (…)

Les avocats de Myriad Genetics - qui a annoncé mercredi une augmentation de 67% de ses bénéfices en 2009 - ont ainsi fait valoir que « [une décision de renvoi] pourrait mener à l’invalidation de milliers de brevets biotechnologiques et, de fait, saper les fondations de toute l’industrie biotech ». En outre « le développement de nombreux médicaments et tests diagnostiques serait menacé » ont-ils averti.»

 

Lire l’article complet  sur Vivagora